Modifier Individu
Homonymes
Ajouter Individu
Collatéraux
Modifier Famille
Ascendants
Ajouter Famille
Descendants

Philippe DE DIEULEVEULT
 
3e génération

1951-1985
Etat civil
Référence : 440b9a1a1h
Sexe :
Nom : DE DIEULEVEULT
Prénom : Philippe
Date naissance : 04.07.1951
Lieu naissance : Versailles (78)
Date décès : 06.08.1985
Lieu décès : Zaïre
Profession :
Parents et fratrie
Père : Marc Joseph DE DIEULEVEULT (440b9a1a1)
Mère : Jeanne Marie THOME DE CHARAIX (440b9a1a1+)
Frère-soeur(s) : Yves DE DIEULEVEULT (440b9a1a1a)
° 1938 -
 
Jacques DE DIEULEVEULT (440b9a1a1b)
° 1939 -
+ 1989
Guy DE DIEULEVEULT (440b9a1a1c)
° 1941 -
+ 1973
Jean DE DIEULEVEULT (440b9a1a1d)
° 1942 -
 
Patrick DE DIEULEVEULT (440b9a1a1e)
° 1945 -
+ 1945
Hugues DE DIEULEVEULT (440b9a1a1f)
° 1946 -
 
Eric DE DIEULEVEULT (440b9a1a1g)
° 1950 -
+ 1991
Union(s) et descendance
Alliance : Diane DE TORQUAT (440b9a1a1h+)
Mariage : 28.05.1977 -
Enfant(s) : Erwann DE DIEULEVEULT (440b9a1a1h1)
°  -
 
Tugdual DE DIEULEVEULT (440b9a1a1h2)
°  -
 
Anaïd DE DIEULEVEULT (440b9a1a1h3)
° 08.1985 -
 
Notes

Philippe naquit à Versailles le 4 juillet 1951, de Marc de Dieuleveult et de Jeanne Thomé, après 7 autres garçons. Il fit ses classes primaires à Viroflay, puis ses études secondaires au lycée Hoche de Versailles, mais ne manifestait pas une passion effrénée pour les exercices de l'esprit !

Dès son plus jeune âge en effet il avait fait preuve d'une vitalité et d'un tempérament sportif très développé qui le poussaient à préférer le physique à l'intellect. Scout après avoir été louveteau il avait trouvé dans ce mouvement un début d'accomplissement à son besoin d'aventure. En 1971, il partit pour 3 mois avec un ami accomplir un raid au travers du Sahara et en Afrique de l'Ouest, par les pistes du Tanezrouft et de Mauritanie et réaliser ainsi enfin son rêve ; qu'il renouvela en 1973 puis en 1974. Au troisième raid parmi ses 3 coéquipiers figurait une amie, Diane de Torquat, qu'il allait épouser le 28 mai 1977 et avec laquelle il eut 3 enfants : Erwann, Tugdual et Anaïd (née quelques jours après sa disparition).

Entre-temps, après avoir d'abord raté son bac, il le passa en candidat libre (ce qui lui laissait plus de loisir pour préparer ses expéditions !) puis obtint un diplôme de conducteur de travaux et effectua son service militaire au 1er R.C.P à Pau d'où il sortit officier de réserve et instructeur parachutiste. Il avait, pour subvenir à ses besoins, occupé toutes sortes d'emplois : livreur de paquets-cadeau, vendeur sur les marchés versaillais, agent de trains voyageurs, valet de chambre, peintre en bâtiment, surveillant d'études dans un lycée, colleur d'affiches, Père Noël, etc. A la même période, attiré par l'idée d'une carrière de comédien, il suivit le cours d'art dramatique de René Simon.

En 1976, après 6 mois de bénévolat à la Guilde Européenne du Raid et divers reportages photographiques, il participa à la mission Mercure, dont le but était de collecter des médicaments et de les transporter par voie routière jusqu'à Beyrouth. La chance de sa vie fut sa participation en 1977-1978 à la Course autour du monde organisée par Antenne 2 ; en s'inscrivant à ce concours il expliquait ainsi ses motivations : " La Course autour du monde est un jeu ? Je veux bien jouer ! Et si je joue, je jouerai à fond ! Pour moi la vie c'est l'action, et pour cela il faut être prêt avant même que le soleil se lève et foncer vers lui, en cueillant tout ce qu'il vous offre. Partir et revenir pour raconter. "

Durant 4 mois il parcourut le globe terrestre envoyant chaque semaine à Paris, comme les 5 autres candidats, un sujet filmé et commenté : Classé troisième, il obtint la coupe de la meilleure interview. A l'issue de ce périple il avait trouvé sa profession : "journaliste d images" et devint pigiste aux actualités télévisées d'Antenne 2. Dans ce cadre et pour des organismes tels que Médecins du Monde, il réalisa plusieurs reportages qui le conduisirent au Tchad, en Thaïlande, au Cambodge, au Kurdistan, etc.

En octobre 1980, Philippe occupa un nouveau rôle qui allait le faire connaître à travers la France et les pays francophones. Reporter-animateur de l'émission télévisée "la chasse au trésor", il avait rendez-vous chaque semaine avec les téléspectateurs et pendant 4 années allait leur faire partager son goût de l'aventure et les faire voyager à travers les cinq continents.

Parallèlement il poursuivit son activité indépendante avec des grands reportages, des conférences et même un disque ! En 1984 il publia "J'ai du ciel bleu dans mon passeport" livre de souvenirs. Le besoin d'aller toujours plus loin le poussa à organiser avec quelques amis et autres aventuriers une descente du fleuve Zaïre. L'Africa raft fut sa dernière aventure : avec les 7 compagnons qui participaient encore à l'expédition, il disparut le 6 août 1985, après avoir franchi le barrage d'Inga, non loin de l'embouchure, alors qu'ils atteignaient pratiquement le terme de leur périple.

Malgré les recherches, rien ne permit d'éclaircir les faits et il fut officiellement conclu à la disparitions des membres de l'Africa raft par noyade. Cette disparition sur laquelle plane un mystère est digne d'un aventurier, et n'était-ce pas l'aventure à laquelle Philippe avait toujours aspiré !

Ecrit par Hugues de Dieuleveult, en janvier 2005.

Documents, dossiers